Les tailles de cartes de visite

Taille de cartes de visite, quelques conseils :

Mini Carte de visite

  • Le format de cartes de visite: De nombreux formats sont disponibles. Certains sont actuels, d’autres à la mode, et d’autres encore démodés. Le format classique d’antan était l’actuel celui des cartes commerciales: 128×82 mm. Ce format est utilisé pour les cabinets médicaux, avocats, souvent en impression thermorelief. Appelé à l’époque « format 30 », ce format a évolué au fil du temps et des modes, et s’est rétréci. Ce qu’il est nécessaire aujourd’hui de faire apparaître sur la carte de visite a changé, s’est parfois même standardisé. Aujourd’hui la taille standard est 85×54 mm voire 85×55 mm. Cette taille est importante, puisqu’elle s’apparente à celle d’une carte bancaire et s’insère très facilement dans n’importe quel portefeuille.Pour information, aux Etats Unis ou Canada, le format est 89×51 mm, adapté aux mesures anglo-saxonnes.
  • Format portrait ou paysage : c’est une question d’appréciation et de goût, dans les années 90, la mode était aux cartes verticales qui succédaient aux cartes horizontales. Si vous hésitez, vous pouvez opter pour des cartes carrées au format 854×54 mm, par exemple.  Si vous souhaitez mettre en valeur votre logo, nous vous conseillons d’opter pour une carte au format vertical. Bien entendu, si le bloc adresse, l’email ou les informations de la société sont trop longues, nous vous conseillons un format horizontal.
  • Les doubles cartes : Elles sont en général imprimées en recto verso. Les cartes de visite au format double en 2 volets sont utiles pour des cartes de garantie, cartes de rendez-vous pour un médecin… Il faut qu’une fois pliées, la carte ressemble à une carte de visite classique, à savoir le logo sur la une et les coordonnées de la société au verso, par exemple.
  • Les coins ronds : C’est une question de goût, il est possible de choisir de 1 à 4 coins ronds sur les côtés
  • Le format mini cartes, ou stick : Les cartes de visite peuvent enfin adopter des formats plus restreints, soit par choix « artistique », soit par nécessité de pouvoir d’en disposer de plusieurs variétés.